.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BENIN :  Comé-Lokossa-Dogbo tire vers sa fin


COLODO IIIL’achèvement du chantier Comé-Lokossa-Dogbo, un tronçon connu sous l’acronyme Colodo, s’annonce sous de bons auspices. EBOMAF a jeté son va-tout dans les travaux afin de les boucler dans les meilleurs délais. Tout est mis en œuvre pour gagner encore ce pari en terre béninoise.

 

Le bitume s’empare à coups de kilomètres sur le Colodo. La voie Comè-Lokossa-Dogbo se modernise à grands pas. Après avoir bouclé avec brio le chantier Tangbo-Zè et Houégbo-Toffo, le principal axe du Mono-Coffou va bientôt connaitre une métamorphose pour devenir une route moderne aux normes communautaires. En attendant cette apothéose, les populations goûtent déjà aux délices du bitume en circulant aisément sur les portions déjà terminées. Le directeur de la logistique, Rudolf Müller, a indiqué toutes les mesures prises pour bénéficier d’un climat social propice à l’aménagement et au bitumage du Colodo. « De nombreux partenaires européens interviennent à nos côtés pour que nous aboutissions ensemble à un travail de qualité. Toutes les dispositions nécessaires sont prises pour minimiser les désagréments causés aux populations riveraines », a-t-il souligné.

COLODO V

La joie des usagers de la voie Comé-Lokossa-Dogbo, longue de 62 km et de la bretelle Zohoué-Athiémé-frontière Togo de 9 km pourraient être totale dans quelques mois seulement. L’application de l’asphalte a encore mobilisé l’équipe d’Espagnols commise à cet effet. La distance cumulée déjà acquise dans le bitumage est éloquente. La visite de chantier du Président-Directeur Général du Groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, jeudi 02 février dernier, a mis du baume au cœur des travailleurs et donné un coup d’accélérateur aux travaux qui battent leur plein.

COLODO IV

Après avoir remercié les élus locaux pour leur franche collaboration autour de cet ouvrage, l’entrepreneur-leader du BTP dans la sous-région ouest-africaine a sollicité la compréhension et l’accompagnement des populations riveraines afin d’ériger, une fois encore, l’une des plus belles infrastructures routières au Bénin. « EBOMAF a toujours respecté ses engagements.

COLODO II

Grâce au soutien des autorités locales, le premier responsable de l’entreprise adjudicatrice des travaux que je suis peux rassure que le chantier connaitra bientôt un aboutissement heureux », a relevé, Mahamadou Bonkoungou, PDG du Groupe EBOMAF.  Les différentes équipes s’affairent à résoudre les différents points critiques afin de rendre homogène et conforme la construction de l’ensemble du tronçon. L’ouverture du Colodo, qui doit établir la jonction entre Comè sur l’axe Cotonou-Lomé et Bohicon sur l’axe Cotonou-Ouagadougou,

COLODO I

AB/JE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *