.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BF : Les travaux préliminaires de l’autoroute de contournement vont bon train


EBOMAF est déjà à l’ouvrage avec de grands moyens humains, matériels et techniques déployés tout au long du chantier d’aménagement et de bitumage de l’autoroute de contournement Nord-Sud de la ville de Ouagadougou. Des bulldozers et des graders sont à l’assaut du tronçon pour dégager l’emprise.

Le tracé de l’autoroute de contournement Nord-Sud de la capitale burkinabè prend peu à peu forme. Le début du mois de février 2019 a connu une forte mobilisation du personnel et du matériel. Sous la houlette de son premier responsable, Mahamadou Bonkoungou, EBOMAF met les bouchées doubles pour gagner, une fois de plus, le challenge de la réalisation du plus grand projet routier de l’histoire du Burkina Faso. Ses déplacements sont fréquents sur le terrain pour s’assurer de la bonne conduite des travaux.

Lors le quatrième passage en revue du chantier, les 2 et 3 février dernier, le PDG et une importante délégation comprenant toutes les parties prenantes de l’entreprise aux travaux, se sont imprégnés de la délimitation de l’emprise, des levées topographiques et de la question d’indemnisation. Ils sont partis de la RN 22 à Pabré à la jonction de Loumbila sur la RN 4, puis de la RN 4 au RN3 à Koubri. Les grandes bases-vie sont déjà construites. Les techniciens sont à pied d’œuvre pour l’installation des centrales à béton et d’enrobé.

Lors de ses différentes haltes, Mahamadou Bonkoungou a insisté sur les enjeux de cette infrastructure aussi bien pour le gouvernement burkinabè que pour la renommée de son entreprise. Devant un personnel enthousiasme, le PDG a indiqué son vœu de voir les travaux être exécutés convenablement grâce à une franche collaboration entre employeur et employés. Les conducteurs d’engins et les terrassiers ont reçu ses encouragements. Il a rappelé la nécessité d’une maintenance régulière des machines.

Face aux populations riveraines dont les concessions et les enclos font l’objet d’indemnisation, le PDG du Groupe EBOMAF s’est montré très attentif aux différentes doléances. Il a proposé des pistes de solutions aux préoccupations soulevées. A travers les travaux de contournement, Mahamadou Bonkoungou entend consolider ses relations entre les populations bénéficiaires et EBOMAF en affirmant davantage sa Responsabilité sociale d’entreprise (RSE). « Le temps n’est plus à tergiverser. Il est temps d’avancer à grands pas. Les dossiers d’exécution sont en cours de validation. Nous devons nous concentrer pour finir rapidement les travaux préliminaires », a conclu, Mahamadou Boukoungou, à la fin de sa visite.

Lancé le 30 Octobre 2018, les travaux du boulevard de contournement Nord-Sud de la ville de Ouagadougou contribueront à fluidifier la circulation à l’’interieur de la capitale qui souffre régulièrement de grands embouteillages à cause des gros engins venant du Benin, Togo, Ghana et de la Côte d’ivoire.

AB/JE




Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *