.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF- CÔTE D’IVOIRE : Ça bouge sur les deux fronts


ciLes indicateurs de l’exécution du projet d’aménagement et de bitumage des axes Ferkessédougou-Nassian-Kong et Route Stade-Aéroport Karakoro (Korhogo) sont probants. Plusieurs étapes  sont déjà franchies à la date du 28 avril 2016 dans la construction de ces deux infrastructures majeures d’une longueur total de 136 kilomètres pour un financement global de 83 milliards F CFA (Voir images).

EBOMAF-CI ne fait pas dans la dentelle dans la mise en œuvre de son premier marché au pays de Félix Houphouët Boigny. L’on assiste à un véritable branle-bas sur les deux tronçons concernés : Ferkessédougou-Nassian-Kong (121 Km) et Route Stade-Aéroport Karakoro à Korhogo (15 Km) pour un montant total de 83 milliards F CFA. Depuis le lancement des travaux, elle met les bouchées doubles pour doublement honorer le cahier des charges sur le double plan de la qualité des travaux et du délai imparti. Sous la coordination de Aboubacar Ouédraogo, plus de cent cinquante (150) personnes sont mobilisées sur les deux fronts, à Ferkessédougou et à Korhogo, pour gagner ce challenge. Globalement, les travaux connaissent un bel entrain.

Sur le chantier Ferkéssedougou-Nassian et bretelle Nassian-Kong d’une longueur de 121 kilomètres, l’nstallation générale de chantier est à  75% et l’amené du matériel, 70%. L’nstallation de la mission de contrôle affiche un taux de 80%. Les projets d’exécution  sont déjà validés sur les vingt (20) premiers kilomètres.. Quant à l’installation de la centrale d’enrobage, elle est à  80% effective et celle de la centrale de concassage est à 100%.  Le débroussement  est terminé du PK0 au PK40 de Ferkessédougou et du PK99 au PK119 à Kong.  Le décapage est aussi achevé du PK0 au PK30 à Ferkessédougou et est actuellement en cours du PK109 au PK119 à Kong. Le terrassement a pris fin du PK0 au PK 15 et se poursuit du PK15 au PK20+500. La fourniture et la mise en œuvre de la couche de fondation vont du PK1+700 au PK3+300.

ci1Un réel dynamisme est ressenti au niveau du chantier de la  route Stade-aéroport-Karakoro. Sur ce tronçon de 15 kilomètres, l’installation de chantier enregistre un taux de  100% pour un amené du matériel  de 70%. Les projets d’exécution sont entièrement validés et le débroussement est une réalité sur l’ensemble du chantier. Le décapage est à 100% et le terrassement à 99 ,5%. L’approvisionnement de la couche de fondation  s’étend sur un linéaire de 3 875 mètres. Et celui sur bretelle de l’aéroport par  du PK 0+100 au PK1 + 750.  Pour le volet Assainissement, l’implantation et la fouille sont  terminées pour l’ensemble des dalots. Le coulage (béton de propreté, radier, pieds droits) est actuellement en cours.  La réalisation de caniveaux est achevée sur 1 017 mètres linéaires sur un total de 7 464 mètres.

Un personnel rompu à la tâche et un nombre impressionnant d’engins de catégories diverses et de différents gabaris sont à l’oeuvre. Quatorze équipes sont commises spécialement aux activités d’ouvrages d’assainissement : canniveaux, dalots, ponceaux. Le Président-Directeur Général du Groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, a fait de l’exécution des travaux en terre ivoirienne un pari personnel pour lequel il ne cesse de s’employer corps et âme. Son leadership managérial est inconstestable à tous les niveaux pour offrir de meilleures conditions de travail sur les chantiers. Les remarquables résultats obtenus en un laps de temps augurent de belles perspectives dans la mise en œuvre de cet ambitieux projet du gouvernement ivoirien. Un personnel rompu à la tâche et un nombre impressionnant d’engins de catégories diverses et de différents gabaris sont à l’oeuvre. Quatorze équipes sont commises spécialement aux activités d’ouvrages d’assainissement : canniveaux, dalots, ponceaux. Le Président-Directeur Général du Groupe EBOMAF, Mahamadou Bonkoungou, a fait de l’exécution des travaux en terre ivoirienne un pari personnel pour lequel il ne cesse de s’employer corps et âme. Son leadership managérial est inconstestable à tous les niveaux pour offrir de meilleures conditions de travail sur les deux chantiers sur 121 kilomètres.  (Voir images)

 

 

JE/AO

 




3 thoughts on “EBOMAF- CÔTE D’IVOIRE : Ça bouge sur les deux fronts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *