.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-TOGO : Le hollandais Van Vliet assiste la section Mécanique


MECANIC I MECANIC II MECANIC III MECANIC IV MECANIC V MECANIC VIEBOMAF tient à maintenir, en bon état, son impressionnant parc de matériel. Comme les sections «Pose de pieux de ponts » et «Application du bitume», celle de la «Mécanique» bénéficie de l’assistance des meilleurs en la matière.

Le récent séjour au sein de EBOMAF de David Walker, ingénieur mécanicien de Van Vliet/Trucks Holland B.V. illustre la quête d’un leadership incontesté dans le secteur du BTP. La présence de l’émissaire du concessionnaire hollandais avec lequel l’entreprise commande la majeure partie de son matériel témoigne d’une volonté d’optimiser des engins. Les volets «réparation et maintenance» font désormais partie du cheval de bataille du PDG, Mahamadou Bonkoungou. D’autant que sa société vient de s’attacher le savoir-faire de quatorze (14) mécaniciens soudanais, rompus à la mécanique des gros engins, venus directement de Khartoum, il y a de cela deux (2) mois (NDLR : 30 juin 2014).

Affectés sur les base-vies de EBOMAF-TOGO notamment sur celle du chantier Tandjouaré-Cinkanssé, ils sont encadrés par David Walker de Van Vliet/Trucks Holland B.V. «Nous avons trouvé sur place toutes les commodités pour accomplir convenablement nos tâches au sein de la section Mécanique de EBOMAF. Les outils de travail et les pièces de rechange sont à notre portée», ont soutenu les mécaniciens soudanais, Muhamad Bakar Kobar et Muhamad Nana Musa.

Leur encadreur, le quinquagénaire ingénieur mécanicien chevronné venu tout droit de Hollande, s’atèle à mettre en place un manuel de procédure permettant à la section «Mécanique» de EBOMAF de mieux assumer de ses missions de réparation et de maintenance des engins. «L’organisation du service ainsi qu’un rappel de la méthodologie en matière de réparation et de maintenance s’impose pour asseoir une utilisation efficace et efficience des engins surtout qu’ils sont surexploités dans les entreprises de BTP. En se souciant de ces aspects-là, EBOMAF se positionne pour l’avenir et la performance constante», relève David Walker de Van Vliet/Trucks Holland B.V.

Ce nouveau partenariat tient au souci de maintenir l’ensemble des engins de EBOMAF en très bon état afin de booster les travaux sur les différents chantiers. Mahamadou Bonkoungou s’est inscrit dans une vision de multiplier les transferts de compétences et de technologies pour mieux enrichir l’expertise et la réputation de sa société. Voilà plus d’une décennie qu’il ne cesse s’entourer les services des leaders mondiaux diverses activités du génie civil. Après les partenariats fructueux entretenus dans les domaines de la pose des pieux des ponts avec le français Keller International et de l’application du bitume (grave bitume et béton bitumineux) avec l’espagnol Tecno Firmes, la bataille pour la maîtrise de la mécanique est engagée avec Van Vliet/Trucks Holland B.V.

JE

 

 




One thought on “EBOMAF-TOGO : Le hollandais Van Vliet assiste la section Mécanique

  1. DJIGUIMDE

    Bonsoir
    Dans le moi d’Aout 2016 en partance pour lomé,j’ai vu sur un garage EBOMAF des longues bennes appelé train routier! Je voudrais juste s’avoir à quoi servent ces bennes dans le BTP.
    Merci et bon vent à EBOMAF à qui je tire le chapeau !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *