.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

Grands Travaux en Guinée-Conakry: Kankan-Kissidougou sous l’expertise de EBOMAF


II    Cent quatre-vingt quatorze (194) kilomètres ! Tel est le tronçon à aménager et à bitumer par EBOMAF en Guinée-Conakry pour un coût estimé à trois cent cinq (305) millions d’euros soit environ deux cents (200) milliards F CFA. Le lancement de cet important chantier a eu lieu, samedi 21 juin dernier à Kankan par le Président de la République, Pr Alpha Condé. Ce marché vient conforter la réputation de cette entreprise burkinabè dans l’univers du BTP en Afrique de l’Ouest.

La Guinée-Conakry offre un nouveau challenge à la société burkinabè de BTP, EBOMAF SA. Après un appel d’offres international ouvert (AOIO), c’est à elle que revient la lourde tâche de mettre en œuvre l’ambitieux projet routier Kissidougou-Kankan, la route nationale N°6 (RN 6). Cet axe majeur reliant la Guinée-Forestière à la Haute-Guinée est actuellement dans un état de délabrement très avancé. La chaussée de l’ancien tracé est inexistante aujourd’hui. IV« La reconstruction de cette voie répond aux besoins pressants de la population qui espère voir la résolution de ses problèmes de mobilité et de ses échanges », a justifié Mawa Damé, Gouverneur de la Région administrative de Kankan.

 

Les travaux de sa réhabilitation requièrent une entreprise de renommée internationale. Les différentes activités de génie civil commandent une expertise avérée. Et celle dont EBOMAF a toujours donnée la preuve a retenu l’attention des autorités guinéennes. « Le choix de EBOMAF est uniquement fondé sur sa compétence. Il n’y a eu aucun favoritisme dans l’attribution de ce marché », a signifié à ses compatriotes, Pr Alpha Condé, Président de la République de Guinée au cours du meeting qu’il a animé au Stade M’Ballou-Mady-Diakité-Glao en marge du lancement des travaux.

VCes activités estimées à trois cent cinq (305) millions d’euros soit environ deux cents (200) milliards F CFA vont aboutir à une route moderne à deux (2) sens d’une largeur de sept (7) mètres en rase campagne et de neuf (9) mètres en agglomération avec des accotements de 1,5 mètre de part et d’autre dont la chaussée présente les caractéristiques suivantes : vingt (20) centimètres de couche de fondation en latérites naturelles au concassé, dix (10) centimètres de couche de base en grave bitume et cinq (5) centimètres de revêtement en béton bitumineux (BB).

 

L’empreinte d’un leader du BTP

 

« EBOMAF est une entreprise de renommée internationale qui a fait ses preuves dans plusieurs pays de la sous région. Nous disposons de tous les moyens matériel et humain pour cet ouvrage. Nous allons exécuter ce projet routier à la satisfaction générale du peuple guinéen. Nous promettons une route de qualité très supérieure jamais réalisée ici d’une durée d’une quarantaine d’années », a promis, Mahamadou Bonkoungou, PDG du Groupe EBOMAF.

 

VILes travaux prévus sur les cent quatre-vingt quatorze (194) kilomètres portent sur le nettoyage et débroussaillage mécanique, le décapage de la terre végétale, le déblai et le purge de tout genre, le remblai, la couche de fondation en latérite améliorée au concassé, la couche de base en grave bitume (GB), le revêtement en béton bitumineux (BB), les ouvrages de drainage et d’assainissement, la reconstruction de ponts, la signalisation et l’équipement, le déplacement des réseaux, les mesures environnementales et la sensibilisation contre les MST/SIDA.

Après le Burkina Faso, le Togo, le Bénin et bientôt en Côte d’Ivoire, la Guinée va être le lieu où la réputation de EBOMAF va s’exercer pendant trente-six (36) mois pour transformer le tronçon Kissidougou-Kankan en une route moderne aux normes internationales. Sous la houlette de son Président-Directeur Général (PDG), l’entreprise adjudicataire s’active à tenir ce pari.

VIIEn témoigne l’impressionnante exposition, lors du lancement des travaux, d’engins flambants neufs constituant une partie du parc matériel du chantier Kissidougou-Kankan. «Au-delà du partenariat Sud-Sud, c’est une collaboration fructueuse entre Africains qui s’annonce. Le matériel de l’entreprise que j’ai eu à constater à Kankan et à Conakry augure un ouvrage de qualité », a indiqué Mohamed Traoré, ministre guinéen des Travaux Publics. Tout est mis en œuvre pour envisager les travaux sous de bons auspices. De réelles capacités humaines, matérielles et techniques sont en train d’être déployées sur le chantier. L’assaut pour la modernisation des cent quatre-vingt quatorze (194) kilomètres est irréversible.

JE




2 thoughts on “Grands Travaux en Guinée-Conakry: Kankan-Kissidougou sous l’expertise de EBOMAF

  1. Alain Saoromou

    J’ai lhonneur de solliciter auprès de votre haute bienveillance un emploi dans la structure dont vous êtes le directeur.je suis conducteur de bulle dozer.Monsieur le directeur,je suis prête a mettre à votre disposition, mon dynamisme,ma disponibilite a vous fournir le meilleur de mon rendement en travaillant activement et sérieusement.Je suis favorable a tout entretiens ou rendez-vous qu’il vous conviendra de me proposer afin mieux vous detaillez mes réelles motivations. Veuillez recevoir Monsieur le Directeur, l’expression de mes sentiments les plus distingues

    Reply
  2. AJIM ABDELAZIZ

    Bonjour Mr,
    Je vous écris pour postuler pour le poste de technicien mécanicien et hydraulique, j’ai l’expérience avec un large éventail de fixation des problèmes des Équipement lourd, hydraulique et mécanique grâce à la formation et séminaire et d’un emploi à temps plein. Je crois que mes études, les compétences et les expériences s’adaptent à vos besoins, et je suis convaincu que mes compétences seraient un atout pour votre service. S’il vous plaît contacter moi à partir de mon e-mail ou par téléphone cellulaire. Je me réjouis de vous entendre bientôt.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *