.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

Nouveaux marchés : Et EBOMAF conquit la Guinée Equatoriale !


    Le savoir-faire du Groupe burkinabè, EBOMAF, s’affiche désormais en Afrique centrale. Dans le cadre de la croissance et de l’expansion de ses activités, la société de Mahamadou Bonkoungou vient de signer, en Guinée-Equatoriale, un important contrat pour la construction de mille (1 000) logements haut de gamme.

EBOMAF est partie prenante à la mise en œuvre de politique de modernisation de l’habitat en Guinée Equatoriale. Dans le cadre de l’exécution d’un ambitieux programme lancé dans ce sens en 2013 par le gouvernement équato-guinéen, elle vient de se voir octroyer la construction de mille (1 000) villas de haut standing dans la nouvelle ville Djibloho.  Ce nouveau marché, marquant la conquête de l’Afrique centrale, est la résultante d’une expertise avérée dans le secteur du BTP dans six pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte D’Ivoire, Guinée-Conakry, Libéria, Togo.

EBOMAF se distingue actuellement comme l’une des entreprises africaines pionnières dans le montage, la conduite et l’exécution de projets financés selon le modèle Partenariat Public-Privé (PPP). Le contrat signé en Guinée Equatoriale, le 22 janvier 2019 s’inscrit dans cette dynamique du Président-Directeur Général, Mahamadou Bonkoungou, d’offrir une alternative novatrice de financement des projets d’infrastructures aux pays africains.   Son offre de mobiliser les moyens conséquents pour accompagner l’Etat équato-guinéen dans ses ambitions de développement a été favorablement accueillie par le Président Teodoro Obiang NGuema MBasogo.

Le séjour du PDG du Groupe EBOMAF, du 22 au 24 janvier à Malabo et à Djibloho, a été ponctué de rencontres de haut niveau. Outre l’audience à lui accordée par le Chef de l’Etat, une rencontre a réuni au ministère des Infrastructures cinq ministres et la partie burkinabè. Les attentes des départements Industrie et Mines, Infrastructures-Urbanisme et Habitat, Télécommunications et Transports, Elevage-Pêche et Commerce ont été passées en revue. « Il est temps que des Africains s’attèlent à la reconstruction de l’Afrique. Notre continent regorge d’énormes potentialités. L’Afrique possède des hommes et des femmes capables de transformer ces ressources en une véritable richesse. En tant qu’investisseur majeur, EBOMAF est disposée à accompagner la Guinée équatoriale dans ses besoins de développement dans le la pèche, des transports, des infrastructures, etc. » a souligné, Mahamadou Bonkoungou, à sa sortie d’audience.

Des pistes de partenariats sont envisagées entre l’Etat équato-guinéen et le Groupe EBOMAF pour l’exécution de projets dans les secteurs suivants : pêche, transport, l’industrie. La ville rampe de lancement de EBOMAF en Guinée Equatoriale, Djibloho est situé sur la partie continentale du pays. Cette ville est considérée comme la nouvelle capitale économique. En effet, elle constitue un grand carrefour desservant les quatre grandes régions de la partie continentale :  Bata, Mongomo, Evinayong et Ebebiyin.

AB/JE

 

 

 

 




Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *