.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BENIN : Le second pont de Hêvié illustre un savoir-faire en matière d’ouvrage d’art


Le niveau d’avancement des travaux de construction de la route Cococodji-Hêvié-Ouèdo-Calavi Kpota dans la commune d’Abomey-Calavi est très satisfaisant et ne cesse de réjouir les populations. A cette satisfaction, s’ajoute celle relative à l’exécution du second pont au niveau de Hêvié, juxtaposé au premier. Cet ouvrage de franchissement, qui s’inscrit dans le cadre du dédoublement de la voie, vise à améliorer la fluidité de la circulation. Les techniciens s’affairent à son implantation dans les meilleurs délais.

Appuyés par des machines de dernière génération, ils expriment un autre pan du savoir-faire de EBOMAF dans la réalisation des ouvrages d’art. A travers ses données techniques, le second pont de Hêvié apparaît comme l’une des infrastructures routières les plus imposantes du sud Bénin. Selon Thierry Jabouret, responsable des ouvrages d’art à EBOMAF, le second pont de Hêvié a une longueur de 240 mètres. Il va se reposer sur une centaine de pieux dont les profondeurs varient entre 40m et 50m.

 

Ces derniers ont un diamètre de 1,20 m à la base. Du point partiel Plus de 70 pieux, 5 piles, 5 semelles, des chevrettes et une culée ont été déjà réalisés. Le dépôt des poutres est effectué sur la moitié de l’ouvrage. « Nous faisons tout pour que le délai soit respecté. Nous mettons toute la force pour arriver à terme avant le délai. », rassure Thierry Jabouret.

Les pieux, les poutres et toute la charpente du pont se dresse peu à peu sous l’admiration des usagers et des riverains. « Après la construction du premier pont de Hêvié, il est vrai que nos peines ont été soulagées en grande partie. Mais toutefois, il faut reconnaitre qu’il s’est révélé très petit pour la densité de la circulation. Lorsque nous avons appris que le gouvernement a décidé de la construction d’un second pont pour respecter le dédoublement de la voie, grande fut notre joie », indique un conducteur de taxi-moto au niveau du carrefour Cococodji. Quant à l’évolution des travaux, ce dernier ne cache pas sa satisfaction : « Nous ne doutons plus de la capacité de l’entreprise à exécuter n’importe quelle tâche de génie civil. Elle a fait déjà ses preuves ici au Bénin. Son expertise est très appréciée et vivement saluée dans la construction de la double voie qui va de hêvié à Calavi-Kpota. Nous l’invitons seulement à poursuivre dans cette même dynamique ».

BAS/JESP




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *