.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.
beylikdüzü escort esenyurt escort büyükçekmece escort arnavutköy escort zeytinburnu escort sultangazi escort bahçeşehir escort kapalı escort silivri escort avcılar escort

Philippe Arbones, chef de Production chez «Tecno firmes»: «EBOMAF est une entreprise bien structurée et très performante»


Ingénieur de Travaux publics, Philippe Arbones est à la tête d’une délégation de onze (11) spécialistes en application d’enrobé sur le chantier Tandjouaré-Cinkanssé au Togo. Chef de Production à «Tecno firmes» basée en Barcelone,  il dévoile certains pans du partenariat entre sa société et EBOMAF. Le chef de l’équipe espagnole apprécie également l’entreprise créée en 1989 par l’homme d’affaires burkinabè, Mahamadou Bonkoungou.

  • Comment est née la collaboration entre «Tecno firmes» et  EBOMAF?

«Tecno firmes» est une entreprise espagnole. Elle comprend cinq délégations à travers l’Espagne: Barcelone, Madrid, Saragone, Segovia, Tolède. Elle a été contactée par le groupe EBOMAF via Armand Guerra pour appliquer l’enrobée sur la route Tandjouaré-Cinkanssé au Togo. C’est la première fois qu’elle se déploie sur le continent africain. C’est un groupe de onze (11) techniciens espagnols qui intervient actuellement sur ce chantier.  Cette une collaboration qui s’annonce très belle au regard de plusieurs aspects.

  • A quoi consiste exactement votre tâche à l’étape actuelle du projet?

Nous nous attelons actuellement à à l’application du grave bitume (GB) d’une épaisseur de dix (10) centimètres sur une largeur de dix (10) mètres. Cette tâche est assurée par des finisseurs et des niveleuses. Pour l’instant, tout se passe bien depuis notre arrivée.

  • Comment appréciez-vous la société EBOMAF d’une part et l’environnement du travail sur le chantier d’autre part?

A dire vrai, nous avons découvert une entreprise bien structurée qui dispose  d’un matériel très pointu nous permettant d’accomplir l’application du bitume comme si nous étions en Europe. Que ce soit au niveau des finisseurs que des engins de compactage, le constat est qu’EBOMAF est une société bien équipée sur plusieurs plans. Tous les  appareils y compris ceux du nivellement sont les mêmes qu’en Europe, c’est-à-dire de dernière génération. La centrale d’enrobage est également d’une technologie et d’une performance extraordinaire. Ce sont des avantages certains pour mener à bien une tâche précise sur un chantier routier. A cela s’ajoute une bonne complicité entre l’équipe locale et la délégation espagnole.  Au niveau de l’encadrement, il y a franchement une bonne entente.

  • Etant donné que vous êtes à votre premier séjour en Afrique, quels sont vos sentiments de découvrir une entreprise bien propre à un Africain exceller dans le secteur si délicat du BTP ?

EBOMAF se révèle, à mes yeux, une société qui ne perd pas de vue la dimension «mondialisation» dans ses activités. Elle s’est inscrite dans une quête permanente de s’enrichir des expériences des autres continents. D’où ce partenariat avec «Tecno firmes». EBOMAF apparaît une société qui a ses particularités avec des responsables conscients à tous les niveaux et il n’y a aucun  problème. Les travailleurs sont déterminés et l’on ressent en eux une volonté d’exprimer un savoir-faire. C’est un gage de performance, de qualité et de compétitivité dans le secteur du BTP.

  • Comment vivez-vous cette première expérience en Afrique?

Elle est enrichissante à plusieurs titres. C’est très bien comme expérience. Elle est positive. Autant les employés de EBOMAF apprennent des Espagnols, autant nous découvrons des choses intéressantes avec eux. C’est une collaboration mutuellement fructueuse.

Propos par JE




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

instagram volgers kopen volgers kopen buy windows 10 pro buy windows 11 pro