.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.
beylikdüzü escort esenyurt escort büyükçekmece escort arnavutköy escort zeytinburnu escort sultangazi escort bahçeşehir escort kapalı escort silivri escort avcılar escort
anadolu yakası escort bostancı escort bostancı escort bayan kadıköy escort bayan kartal escort ataşehir escort bayan ümraniye escort bayan
istanbul escort

Visite du projet ZACA par le Premier ministre : Bon niveau d’avancement des travaux


Le Premier ministre, Tertius Zongo a visité le chantier du projet ZACA le 28 décembre 2007. Cette visite a permis au chef du gouvernement de faire le constat de l’évolution des travaux. Selon Mahamadou Bonkoungou, patron de l’entreprise chargée des travaux, EBOMAF, le niveau d’avancement des travaux est satisfaisant.

Le Premier ministre, Tertius Zongo a visité le site du projet ZACA, dans la matinée du vendredi 28 décembre 2007. L’objet de cette visite était de constater de visu l’état d’avancement des travaux et s’imprégner des difficultés rencontrées dans l’exécution de cet ambitieux projet. Selon Tertius Zongo, le gouvernement tient beaucoup au projet ZACA ; aussi, à travers cette visite, le chef du gouvernement entendait rappeler aux acteurs sur le terrain l’intérêt du projet, aussi bien pour le gouvernement que pour ceux qui ont fait des réservations de places et qui attendent. Mais, le Premier ministre voudrait aussi rassurer ces derniers que “dans un futur proche, ils seront sur le chantier et il faut qu’ils commencent à préparer leur portefeuille pour la construction”.

Par rapport à l’avancement des travaux dont la phase actuelle concerne le terrassement, la voirie ainsi que les caniveaux, Mahamadou Bonkoungou, patron de l’entreprise EBOMAF, chargée de la mise en œuvre, a indiqué que le taux d’exécution actuel des travaux était de 60%. Il a du reste rassuré que son entreprise allait même finir le travail avant les délais. Au démarrage des travaux, l’entreprise avait déploré certaines difficultés dues aux installations des autres concessionnaires. Aujourd’hui, elle se réjouit de la compréhension dont certains d’entre eux ont fait preuve ; sauf qu’il y a encore des poteaux de l’ONATEL qui traînent sur le chantier, selon l’entrepreneur.

Comme l’a souligné le chef du gouvernement, la réalisation d’un aussi important projet ne peut se faire sans certains désagréments. D’ailleurs, selon Simon Compaoré, maire de Ouagadougou, qui a participé à la visite avant sa clôture, le chantier était devenu un véritable repaire pour les voleurs qui, à chaque fois, y faisaient des victimes ; c’est pourquoi le maire a salué l’initiative du ministère de l’Habitat de clôturer le site. Toutefois, profitant de la présence du Premier ministre, le bourgmestre a exprimé des craintes quant à la sécurité des personnes qui habitent encore sur le chantier. Aussi, Tertius Zongo a instruit le ministre en charge de l’Habitat, Vincent Dabilougou, de rassembler tous les intervenants pour une concertation, en vue de trouver la mesure qu’il sied de prendre, afin de prévenir d’éventuels accidents.

Par Lassina Fabrice SANOU

Dans Le Pays du Lundi 31 décembre 2007




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

instagram volgers kopen volgers kopen buy windows 10 pro buy windows 11 pro