.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.
beylikdüzü escort esenyurt escort büyükçekmece escort arnavutköy escort zeytinburnu escort sultangazi escort bahçeşehir escort kapalı escort silivri escort avcılar escort
anadolu yakası escort bostancı escort bostancı escort bayan kadıköy escort bayan kartal escort ataşehir escort bayan ümraniye escort bayan
istanbul escort

Voiries : Deux rues bientôt bitumées au secteur n°15 de Ouagadougou


Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement Seydou Kaboré, a effectué, mardi 10 mars 2009, une visite du chantier d’aménagement et de bitumage des rues Bagem-Nini et 15-236 du secteur n°15 de Ouagadougou.

D’un coût global de 3,922 milliards F CFA TTC, le projet d’aménagement et de bitumage des rues 15-236 et Bagem-Nini est constitué d’un lot unique réparti en deux tranches. Une tranche ferme dont les travaux concernent le tronçon de la rue 15 236 d’une longueur de 530m, située entre le boulevard Moammar Khaddafi et la route nationale n°5 (route de Pô). La deuxième, la tranche conditionnelle concerne les travaux d’aménagement et de bitumage du tronçon de la rue Bagem-Nini d’une longueur de 624m compris entre la station Shell située sur le boulevard des Tansoba et la rue 15 236.

Cette tranche s’applique également au tronçon de la rue 15-236 compris entre le boulevard Moammar Khaddafi et le boulevard France-Afrique. Ce tronçon est de 2 700 m.

La rue Bagem-Nini est constituée d’une chaussée de huit (8) mètres comprenant deux (2) voies de quatre (4) m chacune et des ouvrages d’assainissement de part et d’autre de la chaussée. Quant à la rue 15-236, elle est bâtie sur une chaussée de onze mètres. Elle comprend deux voies latérales de 5,50 mètres chacune et des caniveaux de part et d’autre de la chaussée. Les travaux connaissent un avancement de 8,50% avec un délai écoulé de 7%. Démarrés le 16 février 2009, les travaux sont assurés par l’entreprise EBOMAF S.A. et doivent durer douze mois. Le contrôle du chantier est assuré par le bureau Génie civil transport aménagement hydraulique (GTAH). Le ministre en charge des Infrastructures, Seydou Kaboré s’est réjoui de l’état d’exécution des travaux.

Il a par ailleurs, souligné la difficulté majeure à laquelle fait face le projet. Le chantier passe sur une zone constituée de nappes d’eau, ce qui complexifie sa mise en œuvre. Mais la technique de mise en œuvre étant agréée par l’administration, les différents acteurs du chantier s’étant engagés à travailler en bonne intelligence et dans la synergie, des coûts additionnels étant prévus, Seydou Kaboré trouve que le chantier sera exécuté dans les règles de l’art.

Pour le Président-directeur général (PDG) de EBOMAF-SA, Mahamadou Boukoungou, une feuille de route établie par son entreprise et le ministère en charge des Infrastructures accompagne les travaux : “Il n’y a donc pas d’inquiétude quant au respect du délai fixé”, a-t-il souligné. Le financement de l’ouvrage est entièrement assuré par le budget de l’Etat.

Lassané YAMEOGO

Dans Sidwaya du jeudi 12 mars 2009




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

instagram volgers kopen volgers kopen buy windows 10 pro buy windows 11 pro