istanbul escort
.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.
umraniye escort
kağıthane escort
istanbul escort
anadolu yakası escort bostancı escort bostancı escort bayan kadıköy escort bayan kartal escort ataşehir escort bayan ümraniye escort bayan
istanbul escort

EBOMAF-TOGO : Défi relevé sur la route de Ségbé


Lancé le 2 février 2022, le projet de construction de la route Rond-point Adidogomé-Ségbé- Frontière Ghana, long 10 km, est déjà bouclé. Le tronçon est ouvert à la circulation depuis le 8 Août 2022. Quelques mois seulement d’intenses activités ont suffi à EBOMAF pour achever cet ouvrage dont le delai normal porte sur 24 mois selon le cahier de charges.

Les différentes sociétés concessionnaires continuent les raccordements. Avec Djéliba et Sara Groupe, spécialisées dans les tâches d’électrification des infrastructures routières, l’éclairage public de la voie sera effectif dans quelques semaines.

 

Adieu donc les nids de poule qui ont longtemps fait grincer les dents les usagers de la route de Ségbé. Les riverains n’ont eu à attendre six mois seulement pour voir disparaître leur souffrance alors que la durée impartie pour la réalisation de l’ouvrage est de deux (02) ans.

 

En janvier 2022 encore, les populations avaient du mal à croire au lancement imminent des travaux du tronçon après une visite du ministre des Infrastructures et des Travaux publics, Zouréhatou Kassah-Traore. Quelques mois après, c’est une route flambant neuve avec toutes les commodités qui s’offre à elles en un temps record.

De 11 m de large (16 m à certains endroits), cette route répond aux normes et standards de l’UEMOA. La voie caractérisée par un sol ciment, 10 cm de grave bitume et 5 cm de béton bitumineux ou dernière couche de revêtement. Ce qui permet d’assurer une résistance au delà de 20ans. Selon le chef de mission de contrôle, M. Cissé, les équipes techniques sont à pied d’œuvre pour donner encore plus de beauté à l’ouvrage avec les arbres choisis pour répondre aux exigences environnementale.

“Je n’y croyais pas. Mais la société a prouvé son expertise au regard du matériel et du personnel déployé sur le chantier. Ils ont travaillé nuit et jour. Le résultat est tout simplement épatant aujourd’hui”, souligne Tchamzi, ingénieur. Un entrepreneur, sceptique au départ avoue au micro d’un journaliste de la Télévision togolaise: ” EBOMAF nous a agréablement surpris en tout cas”. L’entretien de la route est un autre défi à relever après la réalisation d’un projet routier. Dans l’optique de soutenir les efforts du gouvernement, le PDG du Groupe EBOMAF a financé sur fonds propres un ouvrage additionnel au profit des riverains. Il s’agit du coulage de béton tout au long de la route au delà des 2 mètres de trottoirs initialement prévus. Cette action vise à maintenir la route et les abords des habitations toujours propres.

AB/JESP




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *