.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BENIN : Parakou-Wèwè, un joyau érigé de main de maitre


 La route Parakou-Wèwè s’étend majestueusement avec une large double voie en pleine ville. Cette infrastructure routière construite de main de maitre par EBOMAF fait aujourd’hui la fierté de la population. Les dernières tâches de finition de l’ouvrage étale davantage sa coquetterie.

Tout est bien qui finit bien ! Le tronçon Parakou-Wèwè fait désormais partie des infrastructures routières les plus modernes du Bénin. Ce joyau est l’œuvre de EBOMAF qui en a consacré tout son savoir-faire en matière de grands travaux. Avec un matériel de dernière génération et des ressources humaines rompues à la tâche, elle a encore gagné un nouveau challenge à la grande satisfaction du gouvernement béninois et des populations bénéficiaires.

Les travaux de signalisation verticale et horizontale ainsi que ceux liés à l’éclairage public sont en train de mettre un terme à la mise en œuvre de ce projet routier d’envergure. D’autant que dès le bouclage du bitumage du tronçon en décembre dernier et plus tard celui des ouvrages d’art et d’assainissement, la liaison Parakou-Djougou bénéficie désormais de toutes commodités et de tous les conforts en matière de circulation et de sécurité routière.

EBOMAF n’a pas fait dans la dentelle pour écrire cette autre page de sa présence au Bénin. Le boulevard qui se dresse de l’entrée au centre-ville de Parakou en est un témoignage éloquent. Le projet a été exécuté dans les règles de l’art. « Cette infrastructure honore le gouvernement qui l’a initiée, la population qui en profite et l’entreprise qui a démenti tout scepticisme pour bâtir un ouvrage aux normes internationales. C’est un plus pour notre ville. La satisfaction et la fierté sont unanimes. », reconnait un commerçant à Parakou.

Sous la supervision d’un conducteur des travaux, Gildas Momby, des tacherons et des sous-traitants sont actuellement à pied d’œuvre pour donner à l’infrastructure tout son éclat. Tout est bien qui finit bien. Une fois le pari de Parakou-Wèwè gagné, le directeur des Travaux, Arouna Mohamed Awali est sur d’autres fronts afin de conforter le leadership de EBOMAF sur d’autres chantiers au Bénin.

 

WM/JE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *