.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BENIN : Missessinto-Zinvié-Sédjédenou-Zè/Cococodji-Hévié-Ouedo-Kpota, un même projet, deux réalités


 A quelques encablures de Cotonou, la capitale béninoise, un autre challenge attend EBOMAF. Il s’agit des chantiers Missessinto-Zinvié de 34 Km et Cococodji-Hévié-Ouédo-Kpota de 21 Km constituant un même projet routier dont la mise en œuvre requiert la marque d’un leader du BTP.

Les paris se succèdent pour EBOMAF en terre béninoise. Après avoir conduit avec maestria le chantier Parakou-Wèwè, Arouna Mohamed est en train de poser les jalons de deux infrastructures majeures devant améliorer la mobilité urbaine dans la périphérie de Cotonou pour lesquelles EBOMAF a été encore sollicité pour son savoir-faire. Les chantiers Missessinto-Zinvié-Sédjédenou-Zè de 34 Km et Cococodji-Hévié-Ouédo-Kpota de 21 Km constituent un même projet routier dont le démarrage canalise actuellement toutes les énergies.

 

La spécificité de ces deux ouvrages a nécessité l’affectation d’un directeur des travaux sur chaque front : Elias Frans Djomatin sur Missessinto-Zinvié-Sédjédenou-Zè et Wenceslas Awaya Hounsou sur Cococodji-Hévié-Ouédo-Kpota. Assistés de ces deux collaborateurs, Arouna Mohamed cordonne la construction de ces infrastructures qui font appel à une technicité et à une méthodologie particulière. Son expérience dans la conduite des grands travaux et l’exécution de projet routier délicat sont très attendus.

En effet, en plus de présenter des cas de génie civil particulier, Missessinto-Zinvié-Sédjédenou-Zè et Cococodji-Hévié-Ouédo-Kpota offrent deux réalités. En même temps que les travaux s’exécutent ; en même temps les responsables doivent apporter des solutions aux réaménagements et aux recadrages techniques. Outre cet aspect lié à la nature des infrastructures attendues, des difficultés liées principalement au dégagement de l’emprise se pose avec acuité.

Malgré ces contraintes qui perturbent, un tant soit peu l’envol réel des travaux, le démarrage des deux chantiers s’opèrent sous de bons auspices.

Sous la houlette du Président-Directeur Général, Mahamadou Bonkoungou, l’administration béninoise et les techniciens de EBOMAF commis à la tâche convergent leur vue d’une avancée probante des ouvrages auxquels le gouvernement attache un prix pour améliorer la cadre de vie des populations à travers la modernisation de la voirie périurbaine.

JE

 




One thought on “EBOMAF-BENIN : Missessinto-Zinvié-Sédjédenou-Zè/Cococodji-Hévié-Ouedo-Kpota, un même projet, deux réalités

  1. agbo Bernard babatounde

    Nous sommes très très fière de constater qu’au moins un grand homme comme ce Mr lutte beaucoup pour que les jeunes africain travaillent dans leur propre pays respective sans se sentir minimiser,ni ridiculiser par un un blanc raciste . Que Dieu bénisse le pdf D’EBOMAF

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *