.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BENIN : Un grand boulevard pour couronner Parakou-Wèwè


wewe-iL’assaut final vient d’être lancé sur chantier Parakou-Wèwè. Le couronnement de cette infrastructure a lieu actuellement sur une portion de 9,250 km située en pleine ville. Au grand bonheur des habitants qui voit en elle, une expression d’urbanité et de modernité de leur ville.

wewe-viii

En guise de cadeau de Noël et de fin d’année 2016, EBOMAF va bien offrir à la ville de Parakou, l’un de ses plus beaux boulevards à travers un ouvrage moderne flambant neuf: «une double-chaussée deux fois deux voies sur 9,250 km avec un terre-plein central (TPC) de deux mètres. Les deux chaussées font 9m chacune et le TPC fait 2m soit un axe de 20 m de large au total». Cette section du projet routier Parakou-Wèwè, qui concentre actuellement les capacités humaines, matérielles et techniques, apparaît comme le couronnement des travaux sur les 73 km.

wewe-vii

« L’entreprise dispose d’équipements de dernière génération. Elle est à l’œuvre jour et nuit. Son action change agréablement l’image de la ville. Etant moi-même du monde du travail, si j’établis une comparaison avec les autres entreprises concurrentes, il n’y a pas une seule qui peut prétendre avoir le parc d’EBOMAF. Cela augure une infrastructure de qualité qui va relooker Parakou et renforcer la sécurité routière tant au niveau urbain qu’entre notre ville et Djougou », indique un usager.

wewe-vi

Après l’achèvement des deux autres sections établissant la jonction avec le deuxième lot du projet routier Parakou-Djougou. EBOMAF a jeté son va- pour boucler avec diligence et qualité la première section. L’achèvement de cette tranche portant essentiellement sur l’application du bitume que l’éclairage, le giratoire du carrefour de l’aéroport de Touro est entré dans la phase active pour le bouclage très prochain du projet.

wewe-v

Après le terrassement et le gravillonnage, la population assiste maintenant avec admiration et satisfaction à cette phase ultime. Celle-ci nécessite une attention particulière et permanente de l’équipe technique de l’entreprise. « Depuis le début des travaux, c’est une joie de constater que la voie est en train de faire la peau neuve effectuée de jour en jour par la voie. Les ouvrages sont de qualité. Nous nous réjouissons du fait que le bouclage du chantier soit imminent. », apprécie une riveraine située en face de Radio « Fraternité ».

wewe-ix

La pose des bordures, des protections, des talus et des autres ouvrages entrant dans le cadre de l’assainissement, sont réalisés aussi concomitamment. En ce qui concerne l’éclairage public à venir, les réservations sont prévues pour permettre à l’entreprise commise à cette tâche de disposer de tubages pour les fileries nécessaires à la mise en place des lampadaires sur la 2X2 voie.

« Nous avions terminé la couche de roulement à Wèwè pour établir la jonction avec l’autre lot du projet. La même opération est en cours sur cette portion de 2×2 voies traversant le quartier Alibarka et les localités de Tian et Touro. Cette phase marque la fin des travaux de chaussée. Elle porte sur une largeur de 7 m en BB de 5 cm d’épaisseur et un accotement de 2 m en gravillonnage. Le BB est donc réalisé deux fois sur 9,250 km à savoir sur la chaussée droite et sur la chaussée gauche», souligne Arouna Mohamed, Directeur des Travaux.

wewe-iv

Au regard de l’énormité des tâches sur cette portion, des engins lourds y ont été déployés dès lundi 5 décembre pour démarrer la pose de la couche de roulement le mercredi 7 décembre. Avec un rythme d’application de béton bitumineux (BB) de 1,5 km par jour, le bitumage s’effectue à grande vitesse avec l’extrême garantie de qualité.  Cette tâche est exécutée avec force détails. Le compte à rebours a véritablement commencé pour rendre effectif le bouclage du chantier avant la fin de l’année. Avec les indicateurs probants annoncés, le respect de la date buttoir ne semble souffrir d’aucun doute. « Nous ne cessons de répéter que ces travaux seront conduits dans les délais.

wewe-i

Notre optimisme s’est même heurté au scepticisme de certaines personnes qui sont allées jusqu’à faire croire que nous avions déserté le chantier. C’était une erreur d’appréciation de leur part. Le lot qui nous est dévolu s’étend sur 73 Km avec une portion de 9,250 en 2×2 voies. Si on fait le cumul, cela revient à 83 km au total s’il était question de construire une chaussée droite. La phase actuelle représente le côté esthétique de la chaussée. Elle donne des rendements plus importants de de 1,5 km de BB réalisé chaque jour en zone urbaine. Au regard de cette performance quotidienne, il va de soi que les travaux vont être bouclés avant la fin de ce mois. Ce sera ainsi le cadeau de fin d’année du groupe EBOMAF », rassure Arouna Mohamed, Directeur des Travaux.

 

JE/WM




One thought on “EBOMAF-BENIN : Un grand boulevard pour couronner Parakou-Wèwè

  1. Maixent HOUGBEDJI

    Si l’on pouvait confier la modernisation de toutes les routes du Bénin à EBOMAF, ce sera une très bonne chose. Non seulement, elle dispose d’une grande force de frappe sur le plan matériel mais aussi son personnel est aguerri et son travail est de qualité. Comparée à d’autres entreprises comme les Chinois, il n’y a vraiment pas match. Et puis EBOMAF, c’est le visage humain d’une coopération Sud-Sud agissante. Les retombées socio-économiques sur les chantiers et la générosité de son PDG se passent de tous commentaires. Bon vent à l’Afrique qui gagne!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *