.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BF : De la haute technologie sur le chantier du contournement de Ouagadougou


La célérité des travaux de contournement Nord-Sud de la ville de Ouagadougou allie ressources humaines de qualité et mobilisation matérielle sans faille. S’il y a un domaine dans lequel EBOMAF a pris une réelle longueur d’avance sur ses concurrents du secteur du BTP, c’est bel et bien celui de sa capacité matérielle et technique. Sa force de frappe sur ce plan est très éloquente. Celle force l’admiration. Le savoir-faire des ingénieurs et des techniciens repose sur une gamme variée et diversifiée d’engins et de machines de toutes catégories. L’abondance et la performance vont de pair. Chaque pays concerné par les les travaux en dispose de façon indépendante pour ses différents chantiers. Outre leur nouveauté, les parcs de matériel sont impressionnants.

Le projet d’aménagement et de bitumage de l’autoroute de contournement Nord-Sud de la ville de Ouagadougou illustre cet atout d’une entreprise-leader dans les grands travaux. Les bases-vie de Pabré, Gampèla et Koubri témoignent d’une volonté de mettre la technologie au service de la réalisation des ouvrages. Tous les compartiments des travaux bénéficient d’engins et de machines de dernière génération. Le terrassement, l’application du bitume, la préfabrication, les ouvrages d’art et d’assainissement … connaissent un bel entrain grâce à un recours tous azimuts de la technologie.

EBOMAF ne lésine pas sur les moyens pour s’entourer de machine de dernière génération. Sur les bases-vie de Pabré et de Koubri, la section de préfabrication des caniveaux et des bordures ne laisse personne indifférente. Tout est automatisé et robotisé. L’efficacité et la précision sont les maître-mots dans la production. Il en est de même pour les tâches liées au béton.

Une pompe à béton se tient à tout point où besoin en est pour assurer le dosage et la consistance ainsi que la diligence dans l’érection des ouvrages. Dalots, ponts, ronds-points enregistrent une célérité dans un souci permanent de garantir la qualité de l’infrastructure. Le nettoyage de la plate-forme avant l’application du bitume est accompli par un engin spécial qu’on ne trouve nulle part sur un chantier au Burkina Faso.

Les installations techniques s’inscrivent également dans cette quête régulière de l’excellence. Les centrales à béton, les centrales d’enrobé et les centrales de concassage son au summum de la performance et de la qualité. La conjugaison des moyens matériels et techniques confèrent au projet d’aménagement et de bitumage de l’autoroute de contournement Nord-Sud, une certaine aisance dans sa mise en œuvre.

Après dix (10) mois de travaux seulement, le chantier affiche déjà plus de 45% de taux global d’avancement physique sur un délai contractuel de trente-six (36) mois hors période des pluies. Ce dynamisme jamais égalé dans la construction d’une infrastructure routière de cette envergure au Burkina Faso est salué de toutes parts.

JESP




Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deneme bonusu
etiler escort taksim escort beşiktaş escort escort beylikdüzü
Ankara escort
anadolu yakası escort