.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BF:  Deux fronts de travaux pour contourner rapidement Ouagadougou


Le contournement Nord-Sud de la ville de Ouagadougou se dessine à grands pas. Entamés le 4 octobre 2019 avec le démarrage du dégagement de l’emprise, ce chantier pharaonique est, depuis lors, conduit de main de maitre par l’entreprise adjudicatrice. Il s’agit de construire et de bitumer une route moderne sous forme d’un grand boulevard sur cent-vingt-cinq (125) kilomètres dont la chaussée est en 2×2 voies de 7 m chacune avec un terre-plain central (TPC) de 10 m de large et dotée en agglomération de bandes cyclables et d’accotements de l’ordre de 3 m de part et d’autre.

Les travaux sont exécutés concomitamment sur deux fronts. D’un côté, le chantier du Contournement Sud qui part de Gampéla (RN4) à Yimdi (RN1) en passant par Koubri (RN5) et la route de Léo (RN06). De l’autre côté, il y a le Contournement Nord qui va de Gampélà (RN04) à Yimdi (RN01) en passant par Loumbila (RN03), Pabré (RN22), Route de Ouahigouya (RN02). La première partie s’étend sur cinquante-neuf (59) kilomètres et la seconde sur soixante-six (66) kilomètres.

Chaque front est aménagé en un chantier autonome disposant d’une base-vie avec un parc d’engins impressionnant, d’installations diverses (centrales à béton), d’un personnel conséquent. Sans compter les autres installations telles les centrales à béton et la carrière de concassage de granit. A partir de Gampéla (RN04), l’assaut des travaux a été lancé. Deux demi-cercles routiers sont en train de prendre forme côté Nord et côté Sud pour ceinturer la ville de Ouagadougou.

Les différentes activités battent leur plein pour offrir au Burkina Faso et à sa capitale, Ouagadougou, l’une de ses plus importantes et de ses plus belles infrastructures routières jamais réalisées. La carrière de Kombissiri et les centrales à béton tournent à plein régime. Près d’un millier de travailleurs, toutes catégories confondues, sont à pied d’œuvre pour mener les différentes activités. Les travaux se focalisent actuellement autour du terrassement et des ouvrages d’art.

D’un coût global de cent-quatre-vingt-un (181) milliards F CFA, le boulevard de contournement Nord-Sud va disposer d’une chaussée noble. C’est-à-dire que celle-ci va être construite pour durer aussi longtemps que possible. En effet, la structure est composée de fondation reposant sur des matériaux litho-stables mélangés avec du concassé issu de la carrière. La base est en grave bitume (GB) avec un revêtement en béton bitumineux (BB). 

JESP

 




Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deneme bonusu
etiler escort taksim escort beşiktaş escort escort beylikdüzü
Ankara escort
anadolu yakası escort