.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-TOGO : Une visite de haut niveau du chantier Lomé-Kpalimé en guise de top de départ


Deux émissaires du gouvernement togolais ont passé en revue, mercredi 17 juin dernier, les deux projets d’infrastructures attribués à EBOMAF dans le Sud du pays. La réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé et la construction des bassins de rétention d’eau de Todman, de Segbé et d’Adidogomé, ainsi que l’aménagement des voiries et réseaux divers (VRD) de la ville de Kpalimé, ont reçu la visite du ministre de l’Economie et des Finances et celui des Infrastructures et des Transports. Cette présence de haut niveau sur ces chantiers marque le top de départ des ouvrages.

Trois points essentiels ont retenu l’attention des hauts représentants de l’Etat togolais. A travers une visite guidée et commentée par le Président-Directeur Général, Mahamadou Bonkoungou en personne, les deux ministres ont découvert de bout en bout l’impressionnant parc matériel, les différentes portions du projet et surtout la libération totale de l’emprise.

L’avance, que l’entreprise a déjà prise sur le planning et le timing du chantier, a visiblement séduit les prestigieux visiteurs. L’élan pour entamer les travaux est éloquent : quatre centrales à béton, une très grande centrale d’enrobé, tout un arsenal de machines et de camions de diverses gammes. Un personnel, composé de plusieurs nationalités issues des quatre coins du monde et aguerri dans la réalisation des grands travaux, a déjà lancé l’assaut.

A partir du rond-point de Todman sur le boulevard du 30-Août, la délégation a constaté l’effectivité du démarrage du chantier avec le curage du premier bassin situé au PK 00, la démolition des structures métallique de publicité et de bâtiments situées dans l’emprise, le dédommagement rapide des personnes affectées par le projet, les différentes observations giratoires pour de nouvelles modifications. Les ministres ont noté que ces dispositions vont rendre la circulation plus fluide à Attikoumé, Adidogomé.

Dans la description du projet, le chef de la mission de contrôle a rassuré des mesures qui sont prises pour faire de cet axe une des meilleures routes nationales à partir de Lomé, la capitale. Celles-ci consistent en des caniveaux, des lignes bus et leurs arrêts, des signalisations horizontale et verticale nouvelle formule…

En somme une route de gabarit hors norme. A travers le déplacement des deux ministres sur ce projet d’envergure, c’est l’un des ambitieux pans du Programme national de développement (PND) du Président Faure Gnassingbé qui vient d’être mis sur orbite afin doter le pays d’infrastructures visant à améliorer les conditions de vie des populations.

AB/JESP




Poster un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *