.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-BENIN : Un nouveau marché pour débuter 2017


 

ebomaf
L’année 2017 s’ouvre sous de bons auspices pour EBOMAF au Bénin. Le gouvernement de Patrice Talon a encore renouvelé sa confiance au leader ouest-africain du BTP. En sa séance hebdomadaire du mercredi 15 février 2016, EBOMAF-BENIN s’est vu attribuer un nouveau marché qui fera l’objet de la signature d’une convention de préfinancement de 32,5 milliards F CFA entre les deux parties.

 

Après avoir confirmé l’attribution des marchés précédemment obtenus, le nouveau régime béninois a décidé de miser toujours sur EBOMAF pour conduire ses projets routiers phares. Ce partenariat renouvelé tient en la qualité des infrastructures déjà réalisées et la fidélité dans l’engagement d’un acteur clé du développement. Le signe évident du fait que le Président Patrice Talon continue de croire en EBOMAF,  c’est l’attribution par le Conseil des ministres en sa séance hebdomadaire du mercredi 15 février 2016 des «travaux d’aménagement et de bitumage du second côté de la route RNIE-Cococodji-Hêvié- Ouèdo-Calavi-Kpota (21,2Km) ».

ebomaf2

Sans ambages, le gouvernement béninois, à travers le point de presse animé à l’issue du Conseil par le ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence, Pascal Irénée Koupaki,  a motivé son choix en ces termes :

 

« En février 2016 l’entreprise EBOMAF SA a été chargée de la réalisation des travaux d’aménagement et de bitumage en 1X2 voies des routes MissessintoZinvié-Sèdjèdénou-Zè (32 Km), RNIE1 CococodjiHêvié-Ouèdo (9 Km) et Ouèdo-Calavi Kpota (12,2 Km). Le montant dudit marché est de 64,3 milliards FCFA.

Dans le cadre du Programme d’Action du Gouvernement, le Gouvernement a inscrit, au titre des 10 projets phares, l’aménagement du second côté des sections RNIE1 Cococodji-Hêvié-Ouèdo (9Km) et Ouèdo-Calavi Kpota (12,2 Km). Les travaux du contrat initial étant en phase de démarrage, il est apparu plus avantageux de discuter avec l’entreprise EBOMAF SA des conditions de l’exécution des travaux de bitumage et d’aménagement du second côté du tronçon.

Cette option a pour avantage de faire économiser à l’Etat les coûts liés aux installations de chantier, de réduire le délai de contractualisation et de favoriser une meilleure organisation du chantier. Les négociations avec l’entreprise ont permis, prenant en compte le dédoublement du pont de Hêvié et une provision pour le déplacement des réseaux, d’arrêter le coût des travaux à 35,2 milliards FCFA TTC.

Le Conseil a instruit le Ministre de l’Economie et des Finances, aux fins d’engager les actions urgentes en vue de la signature du marché avec l’entreprise, ainsi qu’un avenant pour la maintenance par celle-ci, sur dix ans, de la route à construire.

 Le Ministre de l’Economie et des Finances a été également instruit à l’effet de signer avec l’entreprise EBOMAF, une convention de préfinancement des travaux à hauteur de 35,2 milliards FCFA ».

 

JE/AB

 

 




2 thoughts on “EBOMAF-BENIN : Un nouveau marché pour débuter 2017

  1. TRAORE Sa Simon

    Bonjour Monsieur/ Madame,

    Permettez moi à travers ces mots, vous traduire toute ma joie et ma fierté en tant que burkinabé pour la bonne qualité des ouvrages exécutés dans la sous-région (espace UEMOA).

    Travaillant dans le domaine des infrastructures routières, il est de bon ton pour moi de vous exprimer mes sentiments comme cité plus haut.

    Votre PDG et toute son équipe font la fierté de notre patrie, le Burkina Faso et au delà de nos frontières.

    Pour terminer, je vous prie de recevoir tous mes vœux de plein succès à tous les égards et de belles opportunités durant les années à venir.

    Mes respectueuses salutations.

    Reply
  2. BANGOURA Fantamady

    Il me semble que le site de EBOMAF ignore royalement la présence de ce groupe dans mon pays, la Guinée. Je suis originaire de Kouroussa dans la Haute-Guinée. J’ai dû traverser votre chantier pour me rendre dans mon village. Etant Guinéen de la diaspora, j’ai été émerveillé par le travail abattu par une entreprise africaine qui rivalise fièrement avec les européennes et les chinoises. En tant que panafricaniste, depuis mon retour en Russie, je consulte régulièrement votre site mais l’actualité sur les travaux exécutés en Guinée est inexistante. Merci de rattraper cette insuffisance car votre performance est une baume au coeur de nous les Africains qui sommes à l’extérieur.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *