.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

EBOMAF-TOGO : Pierre Adjeklo, Directeur des travaux sur Borgou-Mandouri : «Notre chantier progresse convenablement»


 ITW DT IIConstituant le lot 2 du projet routier Dapaong-Mandouri, le chantier Borgou-Mandouri est entamé avec toutes les ardeurs. Sous la direction de Pierre Adjeklo, plus de deux cents (200) personnes sont à l’œuvre pour aménager et construire les trente-huit (38) kilomètres. Le planning et le timing sont respectés.

Comment se décline le projet routier Borgou-Mandouri qui constitue le lot 2 de l’aménagement et du bitumage de l’axe Dapaong-Mandouri ?

Il s’agit ici de réaliser des travaux de construction d’une route moderne sur un tronçon de trente-huit (38) kilomètres entre Borgou et Mandouri à la frontière du Bénin. Le chantier concerne des œuvres préparatoires, le terrassement, la chaussée, la signalisation, les activités connexes. Les œuvres préparatoires consistent à l’aménagement du chantier. Les travaux de terrassement sont les remblais pour la plateforme, la couche de fondation, la couche de base. Ceux de chaussée portent sur le béton bitumineux (BB). Sur le plan des ouvrages, quarante-huit (48) dalots et un pont de seize (16) mètres sont prévus sur le tronçon. Les activités connexes se résument à des forages, à des retenues d’eau et aux postes de péages.

Au jour d’aujourd’hui (1er juillet 2014), quelle est la physionomie du chantier ?

Le chantier d’aménagement et de bitumage du tronçon Borgou-Mandouri connaît une avancée notable selon le cahier des charges. Son évolution répond au planning et au timing, convenus par les différentes parties. Les remblais, le débroussement et le décapage ont atteint le PK 30 (NDLR : 1er juillet 2014). Pour ce qui concerne les travaux de fondation, nous avions actuellement dépassé le PK 13. La première couche de remblais est arrivée au-delà du PK 28. A ce jour, plus de vingt-un (21) dalots sont prêts sur les quarante-huit (48) prévus.

Rencontrez-vous des difficultés particulières dans l’exécution des travaux sur ce chantier?

ITW DT IITW DT IIILa plupart des préoccupations sont résolues au fur et à mesure que les travaux prennent de l’ampleur. Les aménagements constatés au niveau de la base-vie participent de cette volonté d’adapter les différents moyens, qu’ils soient d’ordre humain, matériel, technique ou financier, avec l’évolution du chantier. Les difficultés sont aplanies au fil du temps. Des réponses adéquates et diligentes sont apportées à chaque fois qu’elles surviennent.

Propos recueillis par JE

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *