.
.

Bienvenue sur le Groupe Ebomaf

.

Financement de sport et loisirs : EBOMAF reçoit la Reconnaissance du gouvernement burkinabè


     La première édition de la « Nuit des Sponsors » a mis un point d’honneur sur les nombreux soutiens de EBOMAF à la promotion des sports et loisirs au Burkina Faso. Un certificat de reconnaissance a été décerné, vendredi 19 mai dernier, à la société du PDG Mahamadou Bonkoungou dont l’affirmation de la responsabilité sociale d’entreprise ne cesse de contribuer au progrès social national.

 

A travers le Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs (FNPSL) du ministère des Sports et des Loisirs, une vingtaine de donateurs, de mécènes et de sponsors dont EBOMAF ont solennellement reçu la reconnaissance du gouvernement burkinabè. La participation du leader ouest-africain du BTP au financement du Sport et des Loisirs a été reconnu et salué publiquement à sa juste valeur dans la cuvette du Palais des Sports de Ouaga-2000 à travers une soirée solennelle retransmise en direct sur les antennes de la RTB.

Cet écho de gratitude voulu par les plus hautes autorités burkinabè vient mettre en exergue les multiples actions menées çà et là pour l’épanouissement de la jeunesse. La première édition de la « Nuit des Sponsors » parrainée par Mme le ministre de l’économie, des finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly et présidée par le ministre des Sports et des Loisirs, Tahirou Bangré, a été une occasion pour faire mention des nombreuses interventions désintéressées de EBOMAF dans le secteur des sports.

Celles-ci passent par l’importante assistance financière et matérielle à Bankuy Sports de Dédougou pendant ses saisons en première division, le don de deux cents (200) millions de F CFA à la Fédération burkinabè de Football (FBF), la prise en charge du transport et du séjour de plusieurs journalistes burkinabè à la CAN 2015 en Guinée-Equatoriale, etc. « Il est de notre devoir de marquer une halte pour exprimer notre gratitude à toutes les bonnes volontés qui octroient de façon significative une partie de leurs ressources à l’avancée du sport burkinabè. Elles participent efficacement à son rayonnement tant au niveau national qu’international. Il est donc temps que leur acte patriotique soit reconnu, partagé, encouragé et salué comme il se doit afin que cela fonde des partenariats durables et fasse des émules au sein de la population », a justifié Tahirou Bangré, ministre des Sports et des Loisirs.

J.E.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *